Prima Alpha Andromedae – Prologue de Murielle Mi

cover-2952.jpg

 

Auteure : Murielle Mi

Genre : Science-Fiction, Fantasy

Edition : Editions Ada

Date de sortie : 11 mars 2019

Public : Jeunes Adultes

Nombre de pages : 430 pages

Format lu : ebook

Note personnelle : 20/20 ♥ ♥ ♥ ♥

 

 

Résumé :

Laura est âgée de 24 ans et possède une petite agence de voyages à Montréal. C’est une jeune femme tout ce qu’il y a de plus de normal: douce, gentille… et un peu naïve. Depuis quelques mois, elle a de nombreuses migraines qui lui occasionnent des évanouissements.
Quand elle croit se réveiller après l’un de ces maux de tête, la jeune femme se retrouve propulsée vers un lieu inconnu, puis pourchassée… Mais est-ce vraiment un rêve?

Imaginez que le monde qui vous entoure n’est pas réellement tel que vous le pensez, qu’on vous l’a raconté, qu’on vous l’a enseigné… Imaginez que des êtres autres que des terriens se cachent sur Terre depuis des millénaires. Qu’ils vivent parmi nous.

Imaginez que tout ce que vous avez appris au cours de votre vie n’est que mensonge et artifice. Quelle serait votre réaction?

Ceci est l’histoire de Laura Opal St-James…

 

Extrait :

« Il faisait encore sombre. Un halo bleu jaillit dans le ciel lorsque trois ombres apparurent comme par magie dans une ruelle abandonnée. Elles se plaquèrent immédiatement contre le mur d’un bâtiment, attentives au moindre bruit. L’œil gauche d’une d’entre elles s’illumina quelques instants plus tard.

— Nous sommes bien arrivés, Marcus. Fin de communication, murmura une voix féminine.
Le halo bleu s’éteignit. L’une des ombres tenait un sabre à silhouette orientale et avait une longue natte. Seul le raffut d’un camion se trouvant au coin de la rue était audible. Une odeur désagréable émanait de là. Une odeur si forte qu’une des ombres dut porter sa main à son nez. Les deux autres grimacèrent de dégoût. Une minute passa sans qu’elles bougent. Finalement, une à une, elles se décollèrent et se faufilèrent, sans un bruit vers une maison.
Les ombres virent un homme sortir de la maison qu’elles convoitaient. Elles le virent discuter avec deux hommes se trouvant dans une voiture en face. Les trois tournèrent leur tête vers ce qui faisait du bruit et puait autant : un camion à goudron occupait la voie réservée aux cyclistes. Un groupe électrogène était en marche. Des employés travaillaient apparemment sur un dégât d’eau important. L’odeur était intense et le bruit, infernal !  »

 

 

Mon avis :

 

Hello tout le monde !  J’espère que vous allez bien ?

Merci à Murielle Mi de m’avoir envoyé ce message qui m’a permis de découvrir son livre que je suis actuellement en pleine lecture et je ne le lâche plus ce livre !

Je l’ai malheureusement fini l’âme au bord des lèvres, complètement en mode épave. Ce livre m’a littéralement retournée tellement il est puissant, profond, fin tout ce que vous voulez en fait. Parlons du livre, on parlera plus tard de mes émotions qui partent littéralement en cacahuète.

Les personnages principaux sont Laura Opal St-James, Dominic, par après d’autres personnages viennent s’ajouter à l’équation et cette même équation très banale devient intéressante, très intéressante même. On nous montre une Laura peu sûre d’elle, qui manque cruellement de confiance en elle. Et d’un autre coté, elle se montre forte malgré les nombreuses pertes de mémoires et évanouissements dont elle subit. Alors Dominic, je le trouvais vraiment bizarre dès le début du roman et mon impression s’est confirmée au fur et à mesure de ma lecture. Je ne l’aime définitivement pas, quel vil manipulateur. Je n’en dirais pas plus.

Ce que j’ai bien aimé aussi dans ce roman est que l’auteure a mis en scène différents endroits où se passe l’histoire ce qui rend l’histoire encore plus vivante qu’elle ne l’est déjà. Les descriptions sont telles que j’ai été transportée du début à la fin, pas un seul moment de creux, même si par moment l’histoire n’était pas forcément centré sur Laure, il y avait d’autres actions dans d’autres endroits donc pas moyen de nous laisser dans le blanc total. Au fur et à mesure, j’ai été choquée de certaines révélations à telle point que si j’avais été l’auteure, j’en aurais tué certains juste à cause de leurs actions, vous imaginez pas le nombre de personnages que j’ai voulu tuer par moment lors de ma lecture.  

Il faut que vous sachiez que je me suis sentie pleinement dans l’histoire parce que l’héroïne est une personne de couleur, plus précisément noire, donc je me suis facilement identifiée à elle, non que cela ne soit pas le cas pour les différentes héroïnes de couleurs blanche mais c’est rare que les héroïnes soient de couleur dans les romans.  

La plume de l’auteure, on en parle ? Alors oui, j’ai beaucoup aimé sa plume à la fois gracieuse et tellement recherchée, j’ai aimé voyager entre ses mains à travers deux galaxies diamétralement opposées mais pas si opposées que ça finalement, j’ai aimé pouvoir lire ce roman qui a une suite, je vous l’annonce qui s’annonce aussi whoa que le premier tome. Je me suis sentie ensorcelée par cette plume ! Je ne suis qu’une faible âme et l’auteure m’a eu dans ses filets. Je suis contente d’avoir tentée l’aventure à ses cotés ! Ça a été un réel plaisir de te lire ! 

J’ai fini ce livre, ce dimanche dernier, le coeur littéralement en miette de quitter Laura et ses nouveaux amis. Mais je n’ai pas à m’inquiéter longtemps car ils sont de retour dans un deuxième tome et le bonus qu’il y a en fin de roman donne l’eau à la bouche concernant le deuxième tome donc je vais me précipiter et acheter le tome 1 et le tome 2 ! PARCE QUE PASSER  A COTE DE CE LIVRE SERAIT UNE GRAVE ERREUR ! 

J’aattribue la note de 20/20 PARCE QUE OUI C EST UN COUP de coeur phénoménal ! Tous les bons ingrédients sont là et sont parfaitement assaisonnés et réunis pour en faire un excellent roman. Je le conseille vivement si vous aimez les romans Fantasy et Science-Fiction, moi qui n’en lis que rarement de la science-fiction bah j’ai adoré lire celui-ci et du coup je ne compte pas m’arrêter là ! Du tout ! 

 

MERCI !!!!

Publicités

2 commentaires sur « Prima Alpha Andromedae – Prologue de Murielle Mi »

  1. Merci Naomi pour cette chronique pleine d’émotions 🙂 Comme auteure, je suis ravie que tu aimes cette histoire et qu’Opal puisse devenir une de tes héroïnes, pour moi c’est TOP!
    Hâte que tu lises le Beta Andromedae…

    Oui, il y a des personnages que j’aurai bien aimé découper en rondelles, (hum hum) mais si je le faisais, il manquerait à cette saga, de «bons» méchants, n’est ce pas? 😉
    Merci encore !
    Murielle Mi

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s